Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En attendant de nouvelles livraisons sonores (actuellement en gestation) sur ce même blog, je vous propose une petite virée dans l'univers des musiques électroniques via 2 livres et 1 article dans lesquels je suis plongé depuis quelques jours.

 

- "Free Party, une histoire, des histoires" de Guillaume Kosmicki http://atheles.org/lemotetlereste/attitudes/freeparty/

La free party est la branche clandestine et radicale de la rave. Issue d’Angleterre, profondément liée à des modes de vie nomades et alternatifs, elle s’est agencée comme une véritable contre-culture dans les années 90. C’est en France et en Tchéquie qu’elle a connu son plus fort développement jusqu’à un âge d’or, au terme de la décennie, suivi d’une répression violente dans les années 2000. Pourtant, aujourd’hui, plus de quinze ans après ses débuts discrets, de nombreux jeunes s’investissent encore dans l’aventure. Ils créent leurs sound-systems, organisent des teufs légales ou illégales et partent en voyage toujours plus loin pour diffuser leur mode de vie et leur musique.
Au travers d’une quarantaine de témoignages, l’ouvrage propose, sans aucune hiérarchie entre les intervenants, à l’image de l’utopie de la free party, de montrer comment elle a changé leurs vies et orienté leurs choix. Réalisés sur un panel varié de représentants du mouvement (des anciens, des nouveaux, des figures historiques, des anonymes, des organisateurs, des teufeurs engagés, des musiciens, des cuisiniers, des doux rêveurs, des activistes, des touche-à-tout etc.), ces entretiens entraînent dans un monde de voyages, de rêves, d’utopies, de passion, de galères. Sans masque, les témoins se livrent et offrent des récits très denses et riches d’émotion.

 

- "Musiques électroniques, des avant-gardes aux dance-floors" de Guillaume Kosmicki http://atheles.org/lemotetlereste/formes/musiqueselectroniques/

L’histoire de la musique du XXe siècle est profondément marquée par l’apport de l’électronique. Cette aventure, d’abord technologique, a commencé dès le début du siècle avec le développement de l’enregistrement et l’apparition des premiers instruments de synthèse sonore. Mais c’est dans les années cinquante qu’un élan impulsé par des musiciens savants consacre la naissance des premiers styles purement électroniques. De manière plus ou moins directe, ces avant-gardes ont influencé l’apparition de nombreux genres musicaux populaires comme le dub, le hip-hop, l’electro, puis la house et la techno. La technologie a servi de fil conducteur à toutes ces expériences, tout comme l’intérêt primordial pour le son. Depuis les premiers essais de John Cage avec des tourne-disques joués en direct en 1939, le phénomène du Disc-Jockey a pris une ampleur considérable pour le consacrer comme véritable créateur depuis les sound-systems jamaïquains jusqu’au développement des night-clubs de New York, Chicago, Detroit puis d’Europe. Le mouvement techno, au travers des raves et surtout des free parties, s’est révélé être une véritable contre-culture.

 

- Et pour finir ce "post" je vous invite fortement à lire cet intéréssant article de Jean-Yves Leloup sur son blog "global techno" via le lien suivant :

http://globaltechno.wordpress.com/2009/12/21/a-la-decouverte-des-pionnieres-electroniques/

Où comment, une bonne fois pour toute, couper les couilles d'une musique dont l'imagerie et l'imaginaire sont encore trop souvent associés à des flots de téstotérone. Non, la musique électroniques n'est pas qu'une histoire de mecs !!

 

Bonne lecture et à très vite pour du son libre et gratuit ...

 

Tag(s) : #Blabla ...

Partager cet article

Repost 0